Vercingétorix a traversé la Gaule de long en large, de diagonale et en travers, surpris du changement, il m'a fait parvenir le message suivant.

Il se trouve encore aujourd’hui des « gens » qui continuent de s’étonner que tout devienne politique.

Il faut dire aussi que les médias se chargent fort bien de « teinter » l’info et d’en assurer la circulation sans limitation de vitesse !

Avez-vous remarqué comme la plainte du « petit peuple » est systématiquement minimisée, temporisée, jugée insignifiante et débile, ignorée, étouffée… et j’en passe !... ça, dans le sens de bas en haut.
… et que tout ce qui nous est imposé, de haut en bas est magnifié, grandi, voire déifié… et j’en passe !

Ne pas oublier, pour épicer la sauce, selon les plans occultes du moment, les archéos de tous bords qui vont extirper le petit truc fossilisé ‘’déjecté’’ là, un jour, par un type que l’on veut descendre, en transmutant l’insignifiant en mines anti-personnelles. (Et l’on sait qu’elles sont efficaces très… très longtemps !)
Ça fuse au-dessus de nos têtes, ça explose, ça charcute, ça étrangle, ça étripe, ça démembre, ça tue, ça…
Ça ?... c’est la politique menée par des politiciens diplômés de l’école de guerre, par des commis d’administration creusant les tranchées, par des journalistes fabriquant les munitions !

Et nous, dans tout « ça » ?

On bosse pour leur procurer le fric leur permettant de continuer à se battre, entre autres… (Voir 14-18 …. 40…. Et bien d’autres : une suite de décisions géniales !)

Comment voulez-vous que ces gens-là entendent la sourde complainte des besogneux d’en « dessous » qui réclament simplement d’être pris en considération (un peu) lorsqu’ils aident, de surcroît, et pourquoi pas, quelques archéos surmenés ou isolés ? Non… monsieur ! (Ou madame) ces gens-là creusent aussi des tranchées (!!) en rêvant à quelques médailles colorées récompensant certains actes de bravoure, surtout ceux, pas initiés par leurs supérieurs, qui se voient déjà à la place du général (ici, le vizir de service).

Alors, pourquoi s’étonne-t-on toujours de ces spécificités bien françaises ?
Notre pays est englué dans un conservatisme moyenâgeux et… ennuyeux.

Il est vrai que tout a été fait pour endormir « le peuple » qui continue, par ailleurs à se foutre du trou de la sécu, trésor éternel pour une autre catégorie de fouilleurs clandestins !
Jusqu’à quand ?

La résistance à cet autre scandale politico financier ayant diabolisé une « grippe », somme toute banale, en épouvantail guignolesque (et nous n’en sommes qu’à la lettre A, mon pauvre monsieur !) laisse présager une belle maturation des gens « d’en bas », qui, pourrait devenir fort dangereuse… pour ceux « d’en haut ».

C’est peut-être là le début d’un beau réveil, non ?

Je suis optimiste… indécrotablement op…ti…mis…te… Essapyez !

C’est le remède souverain contre toutes les grippes, surtout celle qui tente de réduire les libertés individuelles, même celle d’acheter un détecteur de métaux… parce que, « on » n’est pas fou, « on » ne veut pas sauter sur une mine !

Vercingétorix

haut de page